Archives du mot-clé Icerya seychellarum

BSV cultures fruitières – Avril 2019

>> Télécharger le BSV – cultures fruitières d’avril 2019 <<

A retenir :

Météorologie: les pluies sont toujours déficitaires et les températures douces en ce début d’hiver.

Agrumes: début d’attaque du pou rouge de Californie, Aonidiella aurantii. Surveillez son évolution.

Mouche des fruits : avec le début du mûrissement des fruits, les attaques sont de plus en plus nombreuses. Il est impératif de surveiller le verger et de mettre en place toutes les stratégies de lutte.

Manguier : la récolte de la mangue est terminée. Présence de cochenille des Seychelles, Icerya seychellarum.

BSV cultures fruitières – mars 2017

>> Télécharger le BSV – cultures fruitières de mars 2017 <<

A retenir :

Météorologie : mois de mars le plus chaud depuis 50 ans. Bilan pluviométrique contrasté : excédentaire dans l’Ouest et le Sud et déficitaire dans l’Est et le Sud Sauvage.

Agrumes : présence élevée du phytopte et du tarsonème à l’approche du début de coloration des fruits

Manguier : accroître la surveillance de la cochenille Icerya seychellarum dans vos vergers.

BSV cultures fruitières – Septembre 2016

>> Télécharger le BSV – cultures fruitières de septembre 2016 <<

A retenir :

Météorologie : des températures en baisse et une pluviométrie en déficit.

Agrumes : surveiller les foyers de pucerons.

Fraise : observations de piqûres sur toutes les parcelles. Mettez en place vos pièges.

Manguier : bilan de l’évolution de la cochenille Icerya seychellarum sur les six dernières années. Forte présence de thrips observée sur les parcelles de Grand Fond.

Papayer : présence de tarsonème (Polyphagotarsonemus latus) sur les parcelles de l’Ouest.

BSV cultures fruitières – Août 2016

>> Télécharger le BSV – cultures fruitières d’août 2016 <<

A retenir :

Météorologie : la faible pluviométrie de l’Ouest de l’île favorise les populations de cochenilles (Icerya seychellarum) et les attaques précoces de thrips sur manguier.

Agrumes : ramasser les fruits au sol pour diminuer la population de mouches des fruits.

Banane : l’augmentation des températures favorise le cycle des charançons.

Fraise : début de piqûres de Drosophila suzukii dans les parcelles.

Manguier : forte pullulation de la cochenille I. seychellarum dans les parcelles.

Papayer : tarsonème dans les parcelles de l’Ouest.