Archives pour la catégorie Canne à Sucre

Projet BIODOM – Paillages biodégradables

Les paillages plastiques sont largement utilisés (maraîchage, ananas…) pour la maitrise de l’enherbement, c’est une alternative à l’utilisation des herbicides.
L’élimination de ces paillages plastiques est problématique. Les voies de recyclage, financièrement soutenables et écologiquement acceptables, sont très limitées dans notre contexte insulaire.

Dans le cadre du projet BIODOM (Ecophyto), plusieurs nouveaux paillages biodégradables sont testés depuis 2018 en station et chez des agriculteurs à La Réunion et aux Antilles. La tenue des paillages pendant le cycle de culture (maraichage, ananas…) et leur biodégradation ont été observés dans notre environnement tropical.

Après usage, ces paillages biodégradables pourront être enfouis dans le sol ou compostés avec les déchets végétaux : ils seront alors dégradés par les micro-organismes et transformés en eau, CO2 et CH4, et éventuellement en sous-produits (résidus, nouvelle biomasse) non toxiques pour l’environnement.

Ces nouveaux paillages biodégradables sont tout aussi efficaces que les paillages plastiques traditionnels. De plus ils sont produits et disponibles localement, un atout environnemental en plus !

Prenez contact avec votre technicien référent ou avec la cellule environnement : environnement@reunion.chambagri.fr.

Pour plus d’informations vous pouvez télécharger le poster associé en cliquant ICI

Fiche phytosanitaire gestion alternative des adventices sur canne à sucre

Les adventices sont les principaux problèmes sur canne à sucre. Lianes ou herbacées, elles entrent en concurrence avec la canne à sucre et provoquent des pertes de rendement non négligeables. On peut néanmoins limiter fortement leur impact en mettant en place 2 méthodes complémentaires et respectueuse de l’environnement : le paillage et l’épaillage.

>> Télécharger la fiche phytosanitaire gestion alternative des adventices <<

Fiche phytosanitaire pokkah boeng sur canne à sucre

Le Pokkah Boeng ou Fusarium moniliforme est une maladie fongique qui attaque la canne à sucre et provoque une chlorose des feuilles et des dessèchement. Son impact est pour l’instant limité sur le rendement.

Plus d’informations sur la fiche descriptive ci-dessous :

>> Télécharger la fiche phytosanitaire Pokkah Boeng <<

Fiche phytosanitaire charbon de la canne à sucre

La maladie du charbon (Ustilago scitaminea) est un champignon qui attaque la canne à sucre et cause une réduction du nombre de tiges usinables. Son nom est lié aux symptômes causés sur le fouet et qui rappelle du charbon. La perte de rendement peut atteindre 50 %. 

Retrouver la description de cette maladie dans la fiche ci-dessous :

>> Télécharger la fiche maladie du charbon <<

Fiche phytosanitaire Spodoptera frugiperda

Détectée en septembre 2018 par la FDGDON, la chenille légionnaire d’automne ou Spodoptera frugiperda est un Lépidoptère de la famille des Noctuidae. Très polyphage, la chenille peut consommer des Graminées, des Cucurbitacées, etc. mais elle a une préférence marquée pour le maïs. La canne à sucre est également sous haute surveillance.

Au vu de sa dangerosité, ce bioagresseur est réglementé et son signalement est obligatoire sans délai à la DAAF, service de l’alimentation et à la FDGDON. Une lutte obligatoire est également requise lors de la détection d’un foyer. Toutes les mesures qui s’appliquent à ce bioaggresseur sont rappelés dans l’arrêté préfectoral n°2019-404.

Vous trouverez plus d’informations sur la fiche phytosanitaire Spodoptera frugiperda :

>> Télécharger la fiche phytosanitaire Spodoptera frugiperda <<

Pour toute suspicion, la FDGDON au 0262 45 20 00 ou 0692 28 86 02 ;                                                                                       la DAAF, service de l’alimentation au 0262 33 36 68

Fiche phytosanitaire puceron jaune de la canne à sucre

>> Fiche phytosanitaire Sipha flava <<

En octobre 2017, le puceron jaune de la canne à sucre, Sipha flava, a été détecté pour la première fois sur notre île dans le Nord sur la zone de La Mare. Début 2018, on le retrouve déjà sur 15 communes.

Ce puceron est spécialiste des graminées et se développe en colonie dense sur la face inférieure des feuilles. Sa présence est trahie par un changement de coloration des feuilles atteintes qui tendent vers le rouge.

Les craintes viennent de sa capacité à transmettre le virus de la mosaïque de la canne à sucre (ScMV) qui est déjà présent sur notre île.

Nous sommes également inquiet de son impact sur les pâturages. N’hésitez pas à adresser vos remontées à :

  • la FDGDON au 0262 45 20 00
  • la DAAF, Service de l’Alimentation au 0262 33 36 68
  • la Chambre d’agriculture au 0262 37 48 22

 

 

Fiche phytosanitaire thrips de la canne à sucre

>> Télécharger la fiche phytosanitaire thrips de la canne à sucre <<

Pour en savoir plus :

Références :

– Williams JR (1956). Varietal susceptibility in sugarcane to the thrips Fulmekiola serrata (Kob.). Proc Int Soc Sug Cane Technol 9: 789-799.

– Way  MJ  (2006).  Incidence  of  Fulmekiola  serrata  (Thysanoptera:  Thripidae)  in  South  African sugarcane. Proc S Afr Sug Technol Ass 80: 199-201.

– Way MJ, Stiller M, Leslie GW, Conlong DE, Keeping MG and Rutherford RS (2006). Fulmekiola serrata  (Kobus)  (Thysanoptera:  Thripidae),  a  new  pest  in  southern  African  sugarcane.  Afr  Ent 14(2): 401-403.

– Abdel-Rahman EM, Ahmed FB, Van Den Berg M. and Way MJ (2008). Preliminary study on sugarcane thrips (Fulmekiola serrata) damage detection using imaging spectroscopy. Proc S Afr Sug Technol Ass 81: 287-289

– Way  MJ, Rutherford RS, Swepersad C, Leslie GW and Keeping MG (2010). Impact of sugarcane thrips, Fulmekiola serrata (Kobus) (Thysanoptera: Thripidae), on sugarcane yield in field trials. Proc S Afr Sug Technol Ass 83: 244-256.

– South African Sugarcane Research Institute (n.d.). Dossier on Fulmekiola serrata as pest of sugarcane. (http://www.sugarresearch.com.au/icms_docs/163508_Oriental_sugarcane_thrips_Fulmekiola_serrata_Dossier.pdf)

Sites internets :

http://www.padil.gov.au/pests-and-diseases/pest/main/136424

http://www.plantwise.org/knowledgebank/datasheet.aspx?dsid=24577

Fiche phytosanitaire cochenilles de la canne à sucre

>> Télécharger la fiche phytosanitaire cochenilles de la canne à sucre <<

Pour en savoir plus :

Références :

Uichanco, L. B. and F. E. Villanueva (1932). Biology of the pink mealybug of sugar cane, Trionymus sacchari (Cockerell) in the Philippines. Philippine Agriculturist 21(4): 205-267.

– Beardsley J.W., (1962). Notes on the Biology of the Pink Sugar Cane Mealybug, Saccharicoccus sacchari (Cockerell), in Hawaii (Homoptera: Pseudococcidae). Proceedings of the Hawaiian Entomological Society, 18: 55-60.

Rajendra A., (1974). The biology and control of Saccharicoccus sacchari Ckll. (Hom: Pseudococcidae) the pink mealy bug of sugar cane in Sri Lanka. Ceylon Journal of Science, Biological Sciences, 11(1):23-28

Hill, D. S. (2008). Pests of Crops in Warmer Climates and Their Control: 209

Bonnett, G. D. and Hewitt, M. L. (2005). Numbers of pink sugarcane mealy bug, Saccharicoccus sacchari (Cockerell) (Hemiptera: Pseudococcidae), differ within seasons and among regions and stages of the sugarcane crop cycle. Australian Journal of Entomology, 44: 304–309. doi: 10.1111/j.1440-6055.2005.00480.x

 sites internets :

http://www.plantwise.org/KnowledgeBank/Datasheet.aspx?dsid=45090

http://agritech.tnau.ac.in/crop_protection/sugarcane/crop_prot_crop_insectpest%20_sugarcane_8.html

http://www.agri.huji.ac.il/mepests/pest/Saccharicoccus_sacchari/

http://www.cabi.org/isc/datasheet/45090

 

 

Fiche phytosanitaire noctuelle de la canne à sucre

>> Télécharger la fiche phytosanitaire noctuelle de la canne à sucre <<

Pour en savoir plus :

  • Fournier, D. (1978). Mise en place de quelques élevages de lépidoptères. Rapport Annuel IRAT Réunion 1978: 70-71
  • Vercambre, B. (1980). Observations réalisées en plein champ sur les noctuelles défoliatrices. Rapport Annuel IRAT Réunion 1979: 25–28.
  • Guillermet, C. (1986). Contribution à l’étude des papillons hétérocères de l’île de La Réunion. Résultats des chasses de nuit à l’usage des amateurs et des débutants: 180
  • Betbeder-Matibet M. (1988). Insectes nuisibles aux cultures vivrières d’Afrique, de Madagascar et des Mascareignes. Fiche 35 et Fiche 36.
  • Ganeshan, S. and Rajabalee, A. (1996). The Mythimna spp. (Lepidoptera: Noctuidae) complex on sugarcane in Mauritius. Proc. S. Afr. Sugar Cane Technol. Ass., 70: 15–17.
  • Ganeshan, S. (2005). Effect of armyworms Mythimna spp. (Lepidoptera: Noctuidae) on cane growth in Mauritius. Proc. ISSCT, 25: 730-734.
  • Ganeshan, S. (2007a). Management of sugarcane armyworms Mythimna spp. (Lepidoptera: Noctuidae) in Mauritius. Proc. Int. Soc. Sugar Cane Technol., 26: 835-843.
  • Ganeshan, S. (2007b). Six armyworm species (Lepidoptera: Noctuidae) occur in sugarcane fields in Mauritius. Proc. Int. Soc. Sugar Cane Technol., 26: 830–834.
  • Martiré, D. et Rochat, J. (2008). Les papillons de La Réunion et leurs chenilles: 460
  • Joomun, N., Ganeshan, S., Dookun-Saumtally A., (2010). Identification of three armyworms species (Lepidoptera: Noctuidae) using DNA barcodes and restriction enzyme digestion. Proc. Int. Soc. Sugar Cane Technol., 27: 1-11.