Archives du mot-clé Fulmekiola serrata

BSV canne à sucre – Juin 2016

>> Télécharger le BSV – Canne à sucre de juin 2016 <<

A retenir :

Météorologie : en juin, la pluviométrie est supérieure aux moyennes décennales sur presque toute l’île, sauf dans l’Ouest.

Borer ponctué (Chilo sacchariphagus) : les attaques de borer ponctué continuent à sévir sur les parcelles.

Cochenilles roses farineuses (Saccharicoccus sacchari) et Thrips (Fulmekiola serrata) : le risque reste moyen sur certaines parcelles du réseau comme le mois dernier.

Adventices : la pression des adventices reste faible sur l’ensemble des parcelles du réseau grâce aux cannes matures de début de campagne qui bloquent la lumière vers le sol. Attention à intervenir dès le dépassement du seuil de 30 % d’enherbement.

 

 

Fiche phytosanitaire thrips de la canne à sucre

>> Télécharger la fiche phytosanitaire thrips de la canne à sucre <<

Pour en savoir plus :

Références :

– Williams JR (1956). Varietal susceptibility in sugarcane to the thrips Fulmekiola serrata (Kob.). Proc Int Soc Sug Cane Technol 9: 789-799.

– Way  MJ  (2006).  Incidence  of  Fulmekiola  serrata  (Thysanoptera:  Thripidae)  in  South  African sugarcane. Proc S Afr Sug Technol Ass 80: 199-201.

– Way MJ, Stiller M, Leslie GW, Conlong DE, Keeping MG and Rutherford RS (2006). Fulmekiola serrata  (Kobus)  (Thysanoptera:  Thripidae),  a  new  pest  in  southern  African  sugarcane.  Afr  Ent 14(2): 401-403.

– Abdel-Rahman EM, Ahmed FB, Van Den Berg M. and Way MJ (2008). Preliminary study on sugarcane thrips (Fulmekiola serrata) damage detection using imaging spectroscopy. Proc S Afr Sug Technol Ass 81: 287-289

– Way  MJ, Rutherford RS, Swepersad C, Leslie GW and Keeping MG (2010). Impact of sugarcane thrips, Fulmekiola serrata (Kobus) (Thysanoptera: Thripidae), on sugarcane yield in field trials. Proc S Afr Sug Technol Ass 83: 244-256.

– South African Sugarcane Research Institute (n.d.). Dossier on Fulmekiola serrata as pest of sugarcane. (http://www.sugarresearch.com.au/icms_docs/163508_Oriental_sugarcane_thrips_Fulmekiola_serrata_Dossier.pdf)

Sites internets :

http://www.padil.gov.au/pests-and-diseases/pest/main/136424

http://www.plantwise.org/knowledgebank/datasheet.aspx?dsid=24577

BSV canne à sucre – Mars 2016

>> Télécharger le BSV – canne à sucre de mars 2016 <<

A retenir :

Météorologie : en mars, la pluviométrie est inférieure aux moyennes décennales dans toute l’île.

Borer rose (Sesamia calamistis) : la période à risque est passée sur toutes les parcelles du réseau.

Borer ponctué (Chilo sacchariphagus) : attention risque élevé, le seuil de nuisibilité commence à être dépassé sur certaines parcelles du réseau.

Cochenilles roses farineuses (Saccharicoccus sacchari) et Thrips (Fulmekiola serrata) : le risque reste moyen sur certaines parcelles du réseau comme le mois dernier.

Adventices : la pression des adventices a baissé sur l’ensemble des parcelles du réseau grâce à la baisse d’intensité des précipitations et/ou aux interventions. Attention à intervenir dès le dépassement du seuil de 30% d’enherbement au sol.

BSV canne à sucre – Janvier 2016

>> Télécharger le BSV – canne à sucre de janvier 2016 <<

A retenir pour ce BSV :

Météorologie : en janvier, la pluviométrie est majoritairement inférieure aux moyennes décennales dans toute l’île.

Borer rose (Sesamia calamistis) : présence faible sur les parcelles de références de début et milieu de campagne. Avec l’arrivée du stade croissance des plants, les attaques de borer rose diminuent. A surveiller pour les parcelles de fin de campagne.

Cochenilles roses farineuses (Saccharicoccus sacchari) : attention, elles commencent à réapparaître sur plus de la moitié des parcelles du réseau !

Thrips (Fulmekiola serrata) : le risque reste moyen sur certaines parcelles du réseau, mais il diminue tout de même, cela dû aux précipitations favorables de saison.

Noctuelles défoliatrices (Leucania pseudoloreyi) : plus de pression sur les parcelles du réseau. Surveiller les parcelles de fin de campagne.

Adventices : la pression des adventices devient critique sur certaines parcelles qui n’ont pas eu d’intervention.