Archives du mot-clé gale bactérienne

BSV cultures maraîchères – novembre 2021

>> Télécharger le BSV – cultures maraichères de novembre 2021<<

A retenir :

Météorologie : pluviométrie fortement déficitaire avec des températures élevées pour un mois de novembre. Les précipitations moyennes relevées sont inférieures de – 55 % à la normale 1981-2010. Les températures moyennes sont par contre bien au dessus de cette normale, l’écart est de + 1,1 °C.

Suivi des parcelles fixes :

Tomate : faible pression des ravageurs et des maladies.

Pomme de terre : mildiou maîtrisé sur les cultures.

Laitue : pourriture du collet toujours présente, présence de limaces et de mineuse.

Cucurbitacées : augmentation des attaques de mouches des légumes.

Observations ponctuelles :

Quelques dégâts liés au manque d’eau ; présence de thrips sur plusieurs cultures ; alternariose et rouille blanche sur chou ; nématodes sur carottes ; gale bactérienne sur tomate.

Informations diverses :

Plateforme de veille sanitaire : ToBRFV signalé en Europe, nouvelle réglementation le concernant ; point sur le plan de relance FranceAgriMer, aléas climatiques DOM V3 ouvert ; liste des produits de biocontrôles homologués.

Suivi sanitaire des cultures hors sol sous abri :

Sur tomate, forte pression de l’Oïdium, augmentation des attaques d’aleurodes, d’acariens et de Tuta absoluta.

Sur cultures de diversification, forte pression de pucerons et de cochenilles.

VIGILANCE : virus ToLCNDV, virus New Delhi des feuilles enroulées de la tomate (NON PRÉSENT).

VIGILANCE : virus ToBRFV, virus du fruit rugueux brun de la tomate (NON PRÉSENT).

BSV cultures maraîchères – août 2021

>>Télécharger le BSV – cultures maraîchères d’août 2021<<

A retenir :

Météorologie : ce mois d’août est très arrosé, il a plu 2 fois plus que la normale. Le Sud Sauvage a connu en fin de mois un épisode pluvieux particulièrement violent. Les températures moyennes relevées restent pour leurs parts plus élevées que la normale avec un écart de + 0,4 °C.

Suivi des parcelles fixes :

Tomate : baisse de la pression des ravageurs mais maladies et surtout bactérioses toujours présentes.

Pomme de terre : quelques dégâts signalés sur tubercules (gale, rhizoctone et mildiou), penser au défanage.

Laitue : baisse des attaques cryptogamiques.

Cucurbitacées : diminution des attaques de mouches des légumes.

Observations ponctuelles :

Anthracnose sur piments ; Pourriture blanche et viroses sur ail ; Rouille blanche et nervation noire des Crucifères sur choux ; Mineuse et alternariose sur patate douce ; Pluies diluviennes dans le Sud Sauvage, actions à mener.

Informations diverses :

Production locale de plastique biodégradable ; ToBRFV détecté dans le Sud-Ouest de la Métropole ; Aides aux investissements avec le plan de relance FranceAgriMer.

Suivi sanitaire des cultures hors sol sous abri :

Sur tomate, forte pression de l’oïdium et du Botrytis, diminution des attaques de ravageurs.

Signalements de symptômes atypiques et de PVY.

VIGILANCE : virus ToLCNDV, virus New Delhi des feuilles enroulées de la tomate (NON PRÉSENT).

VIGILANCE : virus ToBRFV, virus du fruit rugueux brun de la tomate (NON PRÉSENT).

BSV cultures maraîchères – mai 2021

>> Télécharger le BSV – cultures maraîchères de mai 2021<<

A retenir : 

Météorologie : ce mois de mai est très sec sur le Nord et l’Est alors que les pluies sont excédentaires sur l’Ouest. Le bilan global au niveau départemental est déficitaire de 60 %. Par contre, les températures moyennes sont plus élevées que la normale avec un écart de + 0,6 °C (9ème rang des plus élevés).

Suivi des parcelles fixes :

Tomate : moins d’attaque de ravageurs mais maladies cryptogamiques toujours bien présentes.

Pomme de terre : le mildiou toujours là mais contrôlé, présence de gale commune et de Rhizoctonia à la récolte.

Laitue : légère diminution des attaques cryptogamiques.

Cucurbitacées : dégâts de mouches des légumes en légère diminution.

Observations ponctuelles :

Phomopsis sur aubergine signalé.

Sur chou, attaque de rouille blanche, de mildiou et de noctuelles défoliatrices.

Suivi sanitaire des cultures hors sol sous abri :

Sur tomate, augmentation de la pression des maladies cryptogamiques et forte présence d’aleurodes.

Hausse des signalements de symptômes de PVY.

VIGILANCE : virus ToLCNDV, virus New Delhi des feuilles enroulées de la tomate (NON PRÉSENT).

VIGILANCE : virus ToBRFV, virus du fruit rugueux brun de la tomate (NON PRÉSENT).

BSV cultures maraîchères – avril 2021

>> Télécharger le BSV – cultures maraichères d’avril 2021<<

A retenir :

Météorologie : ce mois d’avril affiche une pluviométrie très fortement excédentaire (+ 125 % par rapport à la normale 1981-2010), le plaçant au 3ème rang des mois d’avril les plus pluvieux. Les températures moyennes sont également plus élevées avec un écart à la normale de + 1,1 °C (2ème rang des plus élevés après avril 2019).

Suivi des parcelles fixes :

Tomate : baisse de la pression des ravageurs mais augmentation des maladies cryptogamiques.

Pomme de terre : attaque généralisée de mildiou, en général correctement maîtrisé,

Laitue : hausse des attaques cryptogamiques et notamment de la pourriture du collet.

Cucurbitacées : dégâts de mouches des légumes en légère diminution.

Observations ponctuelles :

Forte présence de gale bactérienne sur tomate,

Attaque de rhizoctone brun sur pomme de terre.

Dégâts d’escargots signalés sur le cirque de Salazie.

Suivi sanitaire des cultures hors sol sous abri :

Sur tomate, augmentation de la pression des maladies cryptogamiques et diminution des attaques de ravageurs.

Hausse des signalements des symptômes atypiques et problème de nouaison.

VIGILANCE : virus ToLCNDV, virus New Delhi des feuilles enroulées de la tomate (NON PRÉSENT).

VIGILANCE : virus ToBRFV, virus du fruit rugueux brun de la tomate (NON PRÉSENT).

BSV cultures maraîchères – juillet 2020

>> Télécharger le BSV – cultures maraîchères de juillet 2020 <<

À retenir :

Météorologie : la pluviométrie départementale moyenne de juillet est fortement déficitaire avec – 50 % par rapport à la normale 1981-2010. Ce déficit est plus important au Nord (- 70 %) et à l’Ouest (- 75 %).

Les températures moyennes sont par contre proches de cette normale, l’écart n’étant que de + 0,3 °C.

Suivi des parcelles fixes :

Tomate : peu ou pas de problème sur les 2 parcelles en récolte.

Pomme de terre : présence de quelques traces de gale commune et de rhizoctone sur tubercules récoltés.

Laitue : peu d’attaques cryptogamiques.

Cucurbitacées : baisse de l’attaque des mouches des légumes.

Observations ponctuelles :

Présence de thrips sur de nombreuses cultures.

Dégâts de gel sur pomme de terre. Quelques dégâts sur jeunes cultures dus aux tourterelles.

Suivi sanitaire les cultures hors sol sous abri :

La mineuse Tuta absoluta reste le ravageur dominant. L’oïdium est toujours fortement présent.

Présence de blotchy (maturation inégale) sur grosse tomate.

Rappels sur les moyens de lutte existants contre Tuta absoluta.

ALERTE : virus ToBRFV de la tomate (non présent)

BSV cultures maraîchères – mai 2020

>> Télécharger le BSV – cultures maraîchères de mai 2020 <<

A retenir :

Météorologie : la pluviométrie de mai est très déficitaire, le bilan global départemental est de – 50 % par rapport à la normale 1981-2010. Les températures moyennes sont par contre très proches de cette normale.

Suivi des parcelles fixes :

Tomate : peu ou pas de problème sur une fin de récolte et une nouvelle plantation.

Pomme de terre : quelques cas de gale commune sur tubercule, attention au boulage sur les dernières plantations.

Laitue : attaques de pourriture du collet en baisse.

Cucurbitacées : attaque des mouches des légumes en légère diminution.

Observations ponctuelles :

Phomopsis sur aubergine, rouille blanche sur chou, bactérioses sur tomate.

Suivi sanitaire les cultures hors sol sous abri :

Diminution des attaques des ravageurs dont Tuta absoluta.

L’oïdium toujours fortement présent.

– ALERTE : virus ToBRFV de la tomate (non présent)

BSV cultures maraîchères – mars 2020

>> Télécharger le BSV – cultures maraîchères de mars 2020 <<

À retenir :

Météorologie : les précipitations de mars sont proches de la normale sur la majeure partie du département, le Sud étant toutefois excédentaire. Les températures moyennes sont par contre supérieures à la normale (+ 0,8 °C), elles sont nettement plus élevées dans les Hauts.

Suivi des parcelles fixes :

Tomate : attaque de mildiou et de gale bactérienne, la mineuse Tuta absoluta est toujours bien présente.

Pomme de terre : risque de mildiou élevé sur les nouvelles plantations.

Laitue : fortes attaques de pourriture du collet, présence de mines et de TSWV.

Cucurbitacées : attaque des mouches des légumes toujours très forte.

Observations ponctuelles :

Gale bactérienne sur tomate, viroses sur Cucurbitacées.

Suivi sanitaire des tomates hors sol sous abri :

La mineuse Tuta absoluta reste le ravageur dominant.

L’oïdium toujours fortement présent, attaque de Botrytis en hausse.

Suivi sanitaire des cultures de diversification hors sol sous abri

ALERTE : virus ToBRFV de la tomate. Vigilance sur vos parcelles !

BSV cultures maraîchères – Janvier 2020

>> Télécharger le BSV – cultures maraîchères de janvier 2020 <<

À retenir :

Météorologie : la pluviométrie et les températures départementales moyennes sont redevenues normales, avec malgré tout de fortes disparités entre zones concernant la pluviométrie. Le Sud et Sud-Ouest ont été fortement arrosés alors que le Nord Est est déficitaire.

Suivi des parcelles fixes :

Tomate : attaque de mildiou et de gale bactérienne, la mineuse Tuta absoluta toujours bien présente.

Pomme de terre : risque de mildiou élevé sur les nouvelles plantations.

Laitue : attaques de pourriture du collet en augmentation, présence de mines.

Cucurbitacées : attaque des mouches des légumes toujours très forte.

Observations ponctuelles :

Pertes de récolte sur les parcelles d’oignons.

Cul noir sur tomate.

L’oïdium est toujours actif sur de nombreuses cultures.

État sanitaire des cultures sous abri :

Les attaques de ravageurs sont fortes, la mineuse Tuta absoluta est régulièrement observée.

L’oïdium est toujours la maladie prédominante ; Le mildiou et la stemphyliose sont en hausse.

nécrose